Part des 3-5 ans dans la population totale

Part des 3-5 ans dans la population totale

Thème

Population

Sous-thème

Structure par âge


Moyenne régionale (2016)

4,34 %

I. Introduction

Les enfants de 3 à 5 ans constituent le premier groupe d'âge pour lequel l'école joue un rôle. L'enseignement n'est pas encore une obligation pour eux, mais ils sont nombreux à fréquenter déjà l'école maternelle. La répartition géographique de ce groupe d'âge est certes liée au domicile choisi par les parents, mais ces enfants n'en ont pas moins leurs besoins propres, notamment en termes de structures d'accueil et d'espaces de loisirs (parc, plaine de jeux, ...). L'analyse de la répartition de ces enfants sur le territoire bruxellois permet d'identifier les quartiers où la demande de tels équipements est plus ou moins forte.



II. Description de la carte

II.1. En 2016

En 2016, la répartition des enfants âgés de 3 à 5 ans n'est pas uniforme, à l'instar d'ailleurs des autres groupes d'âge. La répartition géographique des enfants âgés de 3 à 5 ans présente une ressemblance frappante avec celle du groupe d'âge des 0-2 ans. Une concentration importante de quartiers avec des taux élevés d'enfants de 3 à 5 ans peut être mesurée dans le croissant pauvre, ainsi que dans plusieurs quartiers de l'ouest et du nord de la seconde couronne (notamment Karreveld et Vieuw Laeken Ouest).

 

Nous constatons une plus importante concentration de ce groupe d'âge dans le croissant pauvre

 et dans certains quartiers du nord, de l'ouest et du sud de la deuxième couronne. La surreprésentation de ce groupe d'âge dans cette zone peut s'expliquer par plusieurs facteurs. D'une part, les jeunes ménages sont concentrés dans les quartiers centraux de Bruxelles. Le nombre de personnes susceptibles d'engendrer de jeunes enfants y est donc plus élevé que dans la deuxième couronne. D'autre part, on retrouve dans la zone du croissant pauvre un nombre particulièrement important de personnes pour la plupart d'origine maghrébine ou turque, qui se distinguent par un taux de natalité élevé.

Les enfants âgés de 3 à 5 ans sont proportionnellement moins présents dans certains quartiers du Pentagone (Quartier Royal, Grand-Place, Sablon, Quartier Notre-Dame-aux-Neiges) ainsi que dans les quartiers de la première couronne situés au sud et à l'est du Pentagone. Le Pentagone et la zone qui s'étend au sud et à l'est du Pentagone comptent relativement moins de familles. Pour le reste, le groupe d'âge des 3-5 ans est d'une manière générale considéré comme moins présent dans les quartiers situés dans le sud et l'est de la deuxième couronne.


II.2. Évolution de 1997 à 2016

 

Entre 1997 et 2014, le poids relatif de cette catégorie de jeunes enfants a augmenté à Bruxelles, passant de 3,7 % à 4,36 %. Cette évolution est à attribuer à l'accroissement de la population des 0-2 ans jusqu'en 2012, qui constitue quelques années plus tard ce groupe des 3-5 ans.

Depuis 2015, nous relevons avant tout une stagnation et ensuite un repli de la part relative des 3-5 ans parmi la population bruxelloise, avec même depuis 2016 une diminution de leur nombre absolu. On attribuera cette évolution à la contraction de la part relative des 0-2 ans depuis 2012, qui se traduit quelques années plus tard par un repli du pourcentage d'enfants âgés de 3 à 5 ans. Cependant, tout comme pour les enfants de moins de 3 ans, les projections démographiques avancées pour le groupe d'âge des 3-5 ans laissent entrevoir un accroissement de leur nombre et de leur part dans la population bruxelloise après encore quelques années de baisse de leur nombre relatif et absolu.

De 1997 à 2016, la zone dans laquelle sont situés les quartiers comportant des parts élevées d'enfants de 3 ans à 5 ans s'est élargie. Initialement localisés au sein du croissant pauvre uniquement, des quartiers de ce type se retrouvent aujourd'hui également dans l'ouest et le nord de la seconde couronne


 

La définition des mots en italique se trouve dans le glossaire du site.