Part des 12-17 ans dans la population totale

Part des 12-17 ans dans la population totale

Thème

Population

Sous-thème

Structure par âge


Moyenne régionale (2016)

6,39 %

I. Introduction

Les enfants âgés de 12 à 17 ans font partie de la catégorie d'âge des adolescents dont la plupart suivent l'enseignement secondaire. Il s'agit d'un moment clé entre l'enfance et la vie adulte, tant sur le plan affectif que social, qui se caractérise par une prise d'indépendance croissante à l'égard des parents.

Bien que la répartition géographique de ce groupe d'âge soit encore dans une large mesure tributaire du domicile choisi par les parents, les adolescents jouissent d'une plus grande liberté de mouvement et dépendent donc moins des infrastructures sportives et de l'offre de loisirs du quartier. La répartition des écoles secondaires les oblige d'ailleurs souvent à franchir des distances plus longues que pour l'école primaire. Ce constat explique d'emblée les attentes plus précises et plus prononcées des adolescents à l'égard des transports en commun.


 


II. Description de la carte

II.1. En 2016

Les enfants âgés de 12 à 17 ans sont particulièrement bien représentés dans le croissant pauvre, qui s'étend du bas de Saint-Gilles aux quartiers bordant la chaussée de Haecht (chaussée de Haecht, Collignon, Helmet), ainsi que dans un certain nombre de quartiers de la seconde couronne, où on peut mesurer plusieurs zones avec des parts de jeunes assez élevées aux extrémités de la Région. 

 

Bien que les valeurs soient relativement proches pour ces deux ensembles (entre 7 et 10 %), les habitants présentent des profils très différents. Les quartiers situés dans l'ouest et le nord du Pentagone abritent une part nettement plus importante de familles pauvres constituées dans une large mesure de personnes d'origine turque ou maghrébine. La part des familles nombreuses y est également supérieure. Les enfants qui sont surreprésentés dans certains quartiers de la seconde couronne (Haren, Vivier d'oie, Putdael, Fort Jaco, Potaarde (Berchem-Sainte-Agathe), Observatoire, ...) font partie de familles dont les parents se trouvent dans une situation plus avantageuse sur le plan économique et sont plus âgés, comme en témoigne la surreprésentation des adultes de plus de 45 ans (voir la carte « Part des 45-64 ans dans la population totale »). Les quartiers Bon Air (Anderlecht) et Kriekenput-Homborch-Verrewinkel (Uccle) sont des quartiers comportant une concentration importante de logements sociaux (voir la carte) et comptant donc une part importante de familles en situation précarisée. 

Les enfants âgés de 12 à 17 ans sont en revanche sous-représentés dans la zone qui se compose du Pentagone, des alentours du Cinquantenaire, de l'avenue Louise et des quartiers de part et d'autre de l'avenue Louise. Les adultes (voir la carte « Part des 18-64 ans dans la population totale ») y sont surreprésentés, mais sans que leur présence ne soit donc associée à celle d'enfants.


 

II.2. De 1997 à 2016

 

Depuis 1997, le poids relatif de ce groupe d'âge a légèrement augmenté - passant de 6,60 % en 1997 à 6,64 % en 2005 - pour ensuite retomber à 6,36 % en 2015, même si leur nombre absolu est en progression sur cette période. Depuis 2015, la part relative des enfants âgés de 12 à 17 ans dans la population bruxelloise est à nouveau en hausse.

La répartition géographique du groupe des 12-17 ans à l'échelle régionale n'a pas fondamentalement changé. Il n'y a donc pas eu depuis 1997 de redistribution particulière en termes de résidence du groupe des parents d'enfants âgés de 12 à 17 ans. Il convient toutefois de préciser que les enfants de cet âge sont moins bien représentés au sein de la population du Pentagone. Nous observons en outre une extension de la zone dans laquelle ce groupe est fortement représenté dans l'ouest de la seconde couronne. La présence relative de ce groupe aux alentours du centre de Boitsfort s'est également accentuée.


 

La définition des mots en italique se trouve dans le glossaire du site.