Part des 18-24 ans dans la population totale

Part des 18-24 ans dans la population totale

Thème

Population

Sous-thème

Structure par âge


Moyenne régionale (2016)

8,67 %

I. Introduction

Le groupe d'âge des 18-24 ans se compose principalement d'étudiants des universités et hautes écoles et de jeunes adultes qui font leur entrée sur le marché de l'emploi. Contrairement aux personnes âgées de 25 à 29 ans, qui sont à la recherche d'un premier logement et ont quitté le nid familial, les jeunes adultes de 18 à 24 ans habitent souvent encore chez leurs parents. Nous tenons cependant à souligner une limitation importante quant aux données utilisées. Les jeunes venus d'en dehors de Bruxelles pour suivre une formation supérieure dans la Région vivent souvent dans une chambre d'étudiant alors que leur domicile légal reste établi à l'adresse de leurs parents. Or, les statistiques que nous utilisons ici sont celles du Registre national, lequel identifie les individus en fonction de leur adresse de domicile officielle, impliquant que ce groupe soit systématiquement sous-estimé.


II. Description de la carte

II.1. En 2016

Les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans sont bien représentés dans le croissant pauvre ainsi que dans une série de quartiers reculés de l'est et du sud de la seconde couronne. On soulignera par ailleurs leur présence autour des pôles de l'enseignement supérieur.

 

On remarque pour commencer que la carte présente une répartition géographique identique à celle de la carte des 12-17 ans, mais moins prononcée. La répartition des 18-24 ans est plus uniforme. Les quartiers du croissant pauvre et toute une série de quartiers périphériques de l'est et du sud de la seconde couronne sont néanmoins prépondérants en l'occurrence. Il s'agit des quartiers où les familles avec enfants sont fortement représentées. La présence de ce groupe d'âge est frappante également le long de l'avenue de la Couronne et dans les quartiers où de l'enseignement supérieur est proposé (quartiers Université, Kapelleveld, Chant d'Oiseau-Erasme).

 

II.2. Évolution de 1997 à 2016

 

La part des jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans est restée relativement constante entre 1997 et 2011. Depuis 2011 (9,05 %), leur pourcentage parmi la population bruxelloise diminue d'année en année.

La répartition géographique est similaire en 1997 et 2016, même elle était plus prononcée et plus contrastée en 1997. La surreprésentation des 18-24 ans dans le croissant pauvre était beaucoup plus marquée en 1997 qu'aujourd'hui. Leur présence relative dans le croissant pauvre a diminué, tandis qu'elle s'est renforcée dans les quartiers comptant des établissements de l'enseignement supérieur.

 

La définition des mots en italique se trouve dans le glossaire du site.